Les aliments les plus prisés pour entamer une monodiète sont en général d’origine végétale. On retrouve alors les fruits, les légumes et certaines céréales, notamment le riz. Contrairement à ce qu’on a l’habitude de croire, le but d’une monodiète n’est pas de perdre du poids. Il est plutôt de mettre l’organisme au repos.

En ne consommant qu’un seul aliment pendant une durée déterminée, l’organisme travaille en mode économie. Il n’a à assimiler qu’une seule sorte d’aliment, ce qui permet aux organes d’épuration comme le foie, les reins, les intestins, de pouvoir se débarrasser des toxines accumulées. L’avantage de la monodiète par rapport au jeûne, c’est que le corps reçoit malgré tout un apport calorique, ce qui lui permet de ne pas se fatiguer.

DÉCOUVRIR TOUS LES SECRETS POUR

TRANSFORMER SON PHYSIQUE


J'aimerais te faire bénéficier d'une FORMATION COMPLÈTE pour multiplier tes résultats en évitant 99% des erreurs


De quel sexe es-tu ?

En quoi consiste une monodiète?

Cette pratique consiste à manger un seul et même aliment pendant un ou plusieurs jours. La quantité n’est pas limitée, on mange de cet aliment autant que l’on veut et aussi souvent qu’on en éprouve le besoin, tout en écoutant sa faim.

Durant les repos digestifs, il est conseillé de boire de l’eau de source peu minéralisée ou des infusions, décoctions ou macérations non sucrées pour aider le travail des émonctoires.

À lire aussi : Quels repas prendre pendant une période de sèche en musculation ?

bandes de résistance élastique musculation

Bandes de Résistance Pro

gilet lesté militaire 50kg

Gilet Lesté Militaire 50kg

simulateur altitude sport

Simulateur Altitude 6.000m

Pourquoi faire une monodiète?

Notre organisme subit chaque jour un grand nombre d’agressions et accumule des toxines d’origine interne qui sont créées lors du métabolisme et d’autres d’origine externe comme la pollution, les additifs alimentaires, etc… Le corps est capable d’agir sur une grande partie de ces toxines grâce aux cinq émonctoires que sont le foie, les intestins, la peau, les poumons et les reins.

Mais ces organes d’élimination des déchets peuvent être débordés devant un afflux massif de toxines. Dans ces cas, les substances toxiques qui ne sont pas gérées restent dans l’organisme et peuvent être à l’origine de multiples dysfonctionnements, voire de maladies.

La monodiète consiste à faire une restriction alimentaire pendant une certaine période de temps bien définie. Durant ce temps de restriction, la fonction hépatique est réduite au minimum, permettant ainsi au foie de se désengorger et de se régénérer afin d’accomplir les multiples fonctions pour lesquelles il a été conçu, notamment l’élimination des déchets et toxines de l’organisme. 

De plus, aucune énergie n’est requise pour notre métabolisme digestif, limitant ainsi la déperdition de notre force vitale. Les reins et les autres émonctoires sont également mis au repos, ils peuvent travailler plus tranquillement à éliminer les déchets anciens. Ainsi, la monodiète permet un bon nettoyage de l’organisme.

Pour en savoir plus: Tout savoir sur votre régime de prise de masse

élimination toxine

Les avantages de la monodiète

Les vertus d’une telle pratique reposent sur l’idée que, lorsqu’on mange un seul et même aliment au cours d’un repas, on élimine, alors que si l’on mange peu, mais en faisant des mélanges, on assimile.

L’organisme ne trouve pas dans une monodiète toute la variété des nutriments dont il a besoin, il est donc obligé de les puiser dans ses réserves ou de les synthétiser grâce à des chaînes métaboliques complexes et coûteuses en énergie. Les émonctoires sont alors sollicités. On trouvera une facilité à digérer, une économie d’énergie, une limitation de la production de toxines, un repos digestif plus long entre les repas.

La monodiète agit essentiellement grâce à la restriction alimentaire. L’utilisation de ses tissus par les enzymes sera donc plus ou moins importante selon la valeur nutritive de l’aliment choisi. Il n’y a pas de limite quantitative, en faisant cependant attention aux fibres pour les ballonnements, aux fruits crus pour le refroidissement, l’acidification, les ballonnements, ou secs sucrés pour l’excès de sucre.

Moins l’aliment est nutritif, plus vous puiserez dans vos réserves rapidement.

Lisez également: Top 12 des aliments riches en glucides et leurs bienfaits

Pistolet de massage musculation crossfit

Pistolet de Massage Intense

bandes de résistance élastique musculation

Bandes de Résistance Pro

pompe corde à sauter kit sport maison

Kit Sport à la Maison

Monodiète de riz : combien de temps dure-t-elle ?

Vous pouvez entamer une monodiète sur 3 jours consécutifs, mais pas au-delà, car vous risquez de provoquer des carences.

Par contre, vous pouvez la renouveler de temps en temps, par exemple une fois par saison, ou même un jour par mois, sans que cela n’ait de conséquences sur votre santé.

Préparation de la monodiète

Avant de débuter une monodiète, pensez à préparer votre organisme :

  • La veille, procédez à un léger nettoyage : évitez les repas trop riches, les fritures, les fromages gras.
  • Consommez une viande ou un poisson grillé, agrémenté d’un filet d’huile d’olive et de citron, un légume et un fruit.
  • Le soir, faites un repas léger, composé d’un potage, d’une salade et d’un yaourt ou d’un fromage frais.

En parallèle, n’hésitez pas à lire : Prendre du muscle et perdre de la graisse : comment faire ?

viande monodiete

Monodiète : reprise de son alimentation

La reprise vers une alimentation normale doit se faire en douceur. Le lendemain, évitez les repas lourds, les fritures et les sauces. Contentez-vous de petits repas légers, pour réhabituer l’organisme à une alimentation normale. À la fin de votre monodiète au riz, lors de la reprise alimentaire, vous devez réhabituer le système digestif à assurer sa fonction de digestion.

La reprise d’une alimentation variée se fait sur une semaine environ en commençant par ajouter au riz des légumes vapeur, puis crus, puis des fruits en dehors des repas. Par la suite, vous pourrez réintroduire les laitages, les poissons et les autres céréales sans gluten. Les viandes et les céréales avec gluten doivent être réintroduites en dernier.

À savoir : Combien de glucide par jour faut-il manger en musculation ?

bienfait riz

Quel riz choisir pour sa monodiète ?

La monodiète au riz est l’une des plus pratiquées. Le riz choisi pour une monodiète est en général le riz complet. Vous pouvez également consommer du riz sauvage, qui est intéressant sur le plan nutritif, mais le riz complet contient beaucoup plus de fibres (9 % contre 4 %) :

  • Il est pauvre en graisses et beaucoup plus riche en minéraux.
  • Son apport en vitamines est aussi bien plus important, en particulier en ce qui concerne les vitamines du groupe B, qui peuvent dépasser le double de la quantité fournie par le riz blanc.
  • Son apport énergétique est également plus élevé : 156 calories pour 100 grammes contre 131 pour le riz blanc. Votre apport calorique journalier devrait être suffisant et vous ne devrez pas ressentir de fatigue.

Pendant votre monodiète, ne consommez que du riz, que vous pouvez bien sûr saler ou aromatiser. Avec votre riz, il est conseillé d’utiliser des épices et des mélanges d’épices pour varier les goûts comme le curry, le safran, la coriandre, la cardamome, etc…

Pensez aussi à boire. L’eau et les tisanes sont recommandées. Évitez bien sûr les boissons alcoolisées et limitez le thé et le café au strict minimum.

À lire en parallèle : Quelle alimentation pour une prise de masse sèche ?

choisir son riz

Précautions à prendre lors d’une monodiète de riz

Le riz est un aliment calorique, à indice glycémique plutôt élevé : 50 pour le riz complet, 60 pour le riz blanc. L’indice glycémique le plus bas est celui du riz sauvage, qui est de 35.

Pensez que pendant le temps de votre monodiète, votre pancréas va travailler dur pour produire l’insuline nécessaire à l’assimilation du sucre et votre foie devra transformer ce sucre en glycogène. Ne la faites donc pas trop durer, au risque de nuire à votre organisme. Consultez un spécialiste si vous hésitez sur le nombre de jours.

En parallèle, lisez aussi : C’est quoi l’alimentation en prise de masse musculaire naturelle ?

Monodiète de riz : comment procéder ?

Il suffit de faire cuire votre riz, de l’égoutter une fois le temps de cuisson écoulé, et éventuellement de le placer dans un thermo pour garder la chaleur du riz, ce qui permettra de manger un plat chaud au repas suivant.

Le riz sera mangé à chaque repas. Il faut avoir de la volonté pour tenir une monodiète de riz, mais le résultat positif se fait sentir dès le deuxième jour de cure. Vous pourrez alors agrémenter votre riz complet avec des olives noires, de l’huile d’olive et des herbes aromatiques.

gilet lesté militaire 50kg

Gilet Lesté Militaire 50kg

bandes de résistance élastique musculation

Bandes de Résistance Pro

debardeur sudation t shirt homme

Débardeur Sudation Homme

Les variantes de la monodiète au riz

Les obligations professionnelles et familiales sont souvent un obstacle à la réalisation d’une monodiète sur plusieurs jours. Voici quelques adaptations pratiques :

  • La monodiète alternée : à chaque repas, changez d’aliment. Exposant moins à un risque de carence en micronutriments, elle peut souvent être poursuivie une dizaine de jours tout en continuant de travailler. Exemple : pommes crues/riz complet ; patates douces/riz complet…
  • La monodiète du soir : chaque soir, consommer le même aliment que l’on peut présenter de façon différente (cuit, cru selon les aliments).
  • La monodiète du dimanche ou 1 jour sur 7 : mettre en place une monodiète midi et soir uniquement 1 jour par semaine. Cette formule peut se répéter à volonté.

Pour plus d’informations : Comment marche le régime monodiète ?

En conclusion sur la monodiète au riz

Le principe de la monodiète est assez simple. Vous devez consommer un seul aliment pendant une période donnée. Souvent les fruits ou les légumes sont choisis pour réaliser des monodiètes, mais également le riz qui est riche en fibres. La monodiète au riz va vous permettre de nettoyer votre organisme, notamment au niveau du foie, des intestins et des reins. En ne consommant que du riz, vous limitez les apports nutritionnels, votre organisme va donc puiser dans les réserves pour les brûler.

Toutefois, il ne faut pas réaliser votre monodiète au riz n’importe comment. Partez sur 3 jours consécutifs, rien ne sert de faire durer plus longtemps. La veille, prenez un repas équilibré, sans gras ni sucre. Après la monodiète au riz, ne vous ruez pas sur des sucreries ou des frites. Il faudra réassimiler un ensemble d’aliments pour que votre monodiète n’est pas servie à rien.


Nicolas Dematteo
Nicolas Dematteo

À travers mes 8 années d'expérience et +35kilos, je partage toutes mes connaissances dans des articles pour vous accompagner dans votre prise de masse rapide.