Avez-vous déjà entendu le terme de skinnyfat ? Il tourne de plus en plus sur les réseaux sociaux et les salles de sport. Venant de l’anglais où “skinny” signifie “mince” et “fat” signifie “gras”, il désigne les personnes qui semblent minces, mais sans avoir un physique musclé, voire en étant un peu grassouillet.

L’expression met en contradiction deux mots et dénonce l’association de la minceur à celle de la santé. Alors que, justement, les skinnyfat peuvent développer des problèmes de santé identiques aux obèses à cause de leur taux de masse graisseuse trop élevé. Qu’est-ce qu’un skinnyfat exactement ? Comment savoir si vous faites partie de cette catégorie et quelles sont les solutions qui s’offrent à vous ? Cet article vous dit tout !

DÉCOUVRIR TOUS LES SECRETS POUR

TRANSFORMER SON PHYSIQUE


J'aimerais te faire bénéficier d'une FORMATION COMPLÈTE pour multiplier tes résultats en évitant 99% des erreurs


De quel sexe es-tu ?

Qu’est-ce qu’une personne skinnyfat ?

Taux de graisse corporelle élevé

Le terme skinnyfat n’est pas un terme médical. C’est une expression familière généralement utilisée pour décrire les personnes qui semblent minces, mais qui transportent en fait plus de graisse que ce qui serait sain pour leur type de corps. Un article complémentaire : Comment connaître le poids idéal pour un homme musclé ?

Ainsi, alors que leur indice de masse corporelle (qui est basé uniquement sur la taille et le poids et donc n’isole pas le pourcentage de graisse corporelle) se trouve dans la fourchette saine, leur pourcentage de graisse corporelle est plus élevé que ce qu’il devrait être.

Calculer son indice de masse corporelle

Il y a donc un certain nombre de personnes qui peuvent sembler visiblement maigres, mais qui ne sont pas en forme physique pour autant. Par exemple, le taux de graisse corporelle normal se situe entre 21 et 33 % pour les femmes.

S’il est plus élevé, c’est inquiétant. L’IMC ne donne donc pas un résultat fiable et sans faille : vous pouvez être métaboliquement obèse alors que vous avez un IMC sain, et vice versa.

Obésité métabolique

Le fait d’être skinnyfat est médicalement connu sous le nom d’obésité métabolique. Comme nous le disions, cela permet de décrire les personnes qui semblent en forme et en bonne santé en surface, mais qui cachent des problèmes de santé en dessous à cause d’un manque d’exercice, d’un trop-plein d’exercice ou une mauvaise alimentation (que ce soit en excès ou en déficit). Nous vous conseillons également de lire : Prise de masse ectomorphe : Comment s’y prendre ?

Après un examen approfondi, il s’agit de personnes qui ont l’air maigres et en bonne santé, mais qui sont victimes des mêmes marqueurs diagnostiques que les patients diabétiques : glycémie élevée, bon cholestérol bas, triglycérides élevés, inflammation et hypertension.

qu'est ce que l'obésité métabolique

Ces personnes n’ont souvent même pas conscience d’être en mauvaise santé, car ils sont confortés par leur image “mince” et la taille de vêtement qu’ils mettent.

Comment savoir si vous êtes skinnyfat ?

Analysez votre mode de vie

Rentrez-vous dans la catégorie des personnes skinnyfat ? Il y a quelques indices que vous pourriez avoir un excès de graisse corporelle qui pourrait avoir un impact sur votre santé. Même si ce ne sont que des idées très générales, elles peuvent vous aider à réfléchir à vos habitudes de vie :

Vous ne faites pas beaucoup d’exercice ou trop de cardio : jetez un œil honnête à votre routine d’exercice. Faites-vous au moins 150 minutes d’exercice modéré par semaine ? Vous pouvez également choisir cette solution : Endurance musculaire : définition, bienfaits et améliorations

Faites-vous du sport ? Vous êtes plus susceptible d’être skinnyfat si vous ne faites pas de sport, et ce même si vous ne mangez pas en surplus calorique.

Le problème est identique si vous faites trop de cardio, car vous brûlez trop de calories sans pour autant construire de muscle supplémentaire;

Votre alimentation n’est pas nutritive : pendant que vous pensez à vos habitudes sportives, réfléchissez aussi à ce que vous avez tendance à manger régulièrement.

Si vous ne faites pas beaucoup d’exercice et que vous n’avez pas une bonne alimentation, vous pouvez courir un risque même si vous paraissez mince. En complément : 7 idées de petits-déjeuners parfaits pour votre prise de masse

C’est le cas si vous ne mangez pas assez. Un déficit calorique trop important mène souvent à des compositions corporelles skinnyfat.

Votre tour de taille est élevé : vous pouvez également mesurer votre tour de taille. S’il est supérieur ou égal à 88 cm, il est possible que vous ayez un excès de graisse, car la graisse viscérale a tendance à se déposer dans la partie médiane.

Vous vous êtes fié à votre IMC pour vous dire que vous êtes en bonne santé : gardez à l’esprit que votre IMC ne vous aidera pas à déterminer si vous avez ou non un excès de graisse, quel que soit votre type de corps. L’IMC ne tient compte que de la taille et du poids.

Faites un bilan santé

Vous aurez besoin d’un bilan de santé de votre médecin qui peut mesurer votre pourcentage de graisse corporelle pour vraiment confirmer si vous pourriez être métaboliquement à risque.

Et seul un médecin que vous connaissez et en qui vous avez confiance peut vraiment vous aider à mettre en contexte vos marqueurs de santé et votre pourcentage de graisse corporelle : il saura vous dire si vous êtes skinnyfat et vous proposer des solutions adaptées. Pour tout savoir à ce sujet : Comment calculer son taux de masse musculaire idéal ?

Tout le monde ne présente pas les mêmes risques pour la santé , et tout le monde n’a pas la même philosophie autour de la perte ou de la prise de poids. Gardez cela bien en tête, et parlez-en avec votre médecin. 

Quels sont les risques associés au skinnyfat ?

Avoir un pourcentage de graisse corporelle qui dépasse ce qui est considéré comme sain pour votre type de corps est associé à un risque élevé de maladie.

Mais ce n’est pas la graisse en général qui est le problème. Les experts pensent que la graisse viscérale (qui se dépose profondément dans le corps autour de vos organes et généralement dans la partie médiane) est particulièrement inquiétante, car elle est liée à une multitude de problèmes de santé. Un article à ce sujet : Perdre la graisse viscérale : Quelles solutions pour les femmes ?

L’autre type, la graisse sous-cutanée, qui se trouve juste sous la surface de la peau et que vous pouvez pincer sur votre corps avec vos doigts, n’a pas les mêmes implications sur la santé que la graisse viscérale. Elle inflamme beaucoup moins vos organes.

Une étude publiée dans les Annals of Internal Medicine a révélé que les personnes de poids normaux, mais qui avaient de la graisse viscérale autour du ventre et de l’abdomen, avaient le risque le plus élevé de mourir prématurément.

Et ce même par rapport aux personnes qui avaient un IMC en surpoids ou obèse ! Être skinnyfat, surtout si vous n’avez pas un ventre musclé, peut donc s’avérer dangereux pour votre santé.

Quelles sont les solutions existantes pour les skinnyfat ?

Comment pouvez-vous améliorer votre santé et ne plus être skinnyfat ? La plupart de ces méthodes sont connues, mais cela ne fait pas de mal de les répéter de nouveau : 

Mangez beaucoup de fruits et de légumes

Il a été prouvé que les régimes à base de plantes aident non seulement les personnes à améliorer leur santé globale, mais aussi à maintenir un poids santé.

index-glycémique-aliments

Optez pour des protéines maigres

si vous mangez des viandes grasses comme source de protéines la plupart du temps, envisagez de remplacer le steak et les hamburgers par des variétés plus maigres comme le poulet et le poisson. Un article à ce sujet : Top 10 des meilleures sources de protéines pour prendre du muscle

Si les viandes grasses sont un aliment de base pour vous, cet ajustement alimentaire peut vous aider à réduire votre graisse corporelle.

Misez sur les céréales complètes

Les glucides ne sont ni mauvais ni interdits. Les glucides raffinés comme le pain blanc et les pâtes ordinaires sont plus susceptibles de contribuer au gain de graisse corporelle que les glucides complexes comme le riz brun et le maïs.

Glucide et légumineuse

Bougez plus

Si vous ne vous entraînez pas maintenant, c’est le moment idéal pour commencer ! Un exercice régulier de 150 minutes d’exercice modéré par semaine contribuera grandement à réduire la graisse corporelle. Intégrez également des séances de musculation pour développer votre masse musculaire et dépenser plus d’énergie.

Faites le plein de sommeil

Lorsque vous ne dormez pas suffisamment, vous êtes plus susceptible de grignoter des aliments moins sains et vous n’avez peut-être pas assez d’énergie pour vous entraîner. Moins vous dormez, moins votre métabolisme sera rapide. Vous allez donc accumuler les cellules graisseuses plus facilement. Un article à ce sujet : Rôle du sommeil dans le développement musculaire

Les risques et conséquence d'un manque de sommeil

Essayez de réduire votre niveau de stress

Les niveaux de stress élevés peuvent contribuer au stockage de poids excessif.

Bien que vous ne puissiez pas faire grand-chose à propos de votre stress quotidien, essayez d’ajouter des techniques de relaxation tout au long de la journée, comme utiliser une application de méditation ou essayer quelques poses de yoga au réveil.

En résumé : les skinnyfat

Être skinnyfat est loin d’être idéal, mais c’est heureusement réversible. Vous devez pour cela diminuer votre pourcentage de masse graisseuse et augmenter votre pourcentage de masse musculaire. Vous resterez mince, mais avec un physique plus musclé et dessiné. Et surtout, pensez aux multiples bienfaits pour votre santé !

Les skinnyfat peuvent courir les mêmes risques de santé que des personnes obèses ou en surpoids. Pour éviter cela, il est important que vous identifiiez les causes de votre surplus graisseux, et que vous appliquiez les conseils sportifs et alimentaires donnés dans cet article. Ainsi, vous allez pouvoir modifier votre composition corporelle petit à petit et vous ne serez plus qualifié de skinnyfat !


Nicolas Dematteo
Nicolas Dematteo

À travers mes 8 années d'expérience et +35kilos, je partage toutes mes connaissances dans des articles pour vous accompagner dans votre prise de masse rapide.